Comment trouver un emploi – Annonce du recrutement

Bonjour, et bienvenue dans la série « JOB SCENE INVESTIGATION ».

Passons maintenant à la dixième et avant dernière partie de cette enquête atypique.

 

Aujourd’hui, c’est le grand jour, le jour de l’annonce du verdict final, le tueur est déclaré coupable, et il est condamné. Dans le cadre de la recherche d’emploi c’est le jour où le recruteur vous appelle et vous annonce que vous êtes recruté pour le JOB de vos rêves.

Bravo, c’est un grand jour pour vous, savourez le ! Vous récoltez les fruits, d’une enquête bien menée. En accompagnement, je dis toujours à mes coachés, que c’est le moment de marquer une pause. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cet instant doit rester gravé dans votre mémoire, comme une étape importante dans votre vie. C’est une étape de franchie.  Je dis toujours il faut savourer aussi bien les grandes victoires que les petites victoires.

Afin de préserver votre réseau et de garder une posture professionnelle, pensez à remercier les autres entreprises qui vous ont reçu en entretien. Qui sait, vous pourriez bien retrouver ces dernières au cours de votre carrière.

En revanche, si vous n’aviez pas été recruté, sachez que vous n’avez pas échoué pour autant. En effet, chaque échec dans la vie, nous apprend des choses.

« Regardez vos échecs différemment, d’un point de vue positif. Cela vous donnera de l’entrain et vous aidera à persévérer et à surmonter les obstacles et ultimement, à atteindre vos objectifs. »

Aux Etats-Unis, la culture de l’échec et sa valorisation est très présente. Je l’ai appris lorsqu’à 20 ans, j’ai créé ma 1ère entreprise sur le sol américain, à Miami. Par exemple, lorsqu’un chef d’entreprise souhaite obtenir un prêt bancaire, le banquier demande très souvent s’il a déjà créé une entreprise auparavant, ou bien mené des projets ? et si oui a-t-il déjà échoué ? S’il n’a jamais échoué, le banquier hésitera à lui prêter des fonds. Quelle est la moralité de l’histoire ? L’échec est un indicateur de prise de risque dans VOTRE vie et surtout permet d’avancer dans la vie car les échecs vous donnent des leçons de vie.

Je finirai sur le sujet, par une expression que j’aime beaucoup : « L’échec fait tomber le perdant. L’échec inspire le gagnant. » Robert. T. Kiosaki

Merci, et retrouvons-nous pour la dernière partie de notre série sur les premiers temps en cellule ou comment réussir sa période d’essai.

Révélez-vous !

Workattitude

 



Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *