Comment trouver un emploi – Réussir l’après entretien

Bonjour, et bienvenue dans la série « JOB SCENE INVESTIGATION ».

Passons maintenant à la neuvième partie de l’enquête : le procès. Après les auditions, le ou les recruteurs débriefent sur les entretiens, délibèrent et rendent leur verdict final. COUPABLE ou NON-COUPABLE. Est-ce que vous serez recruté ou non ?

 

Comme je l’ai écrit dans l’article précédent, sur les auditions, c’est à ce moment-là que votre mail de remerciement sera très utile aux recruteurs. En effet, face à la masse de candidats reçus en entretien, certains recruteurs peuvent VOUS oublier. De même, il est parfois nécessaire de passer plusieurs auditions que ce soit au poste de police comme au procès pour pouvoir rendre le verdict final. Ainsi, le ou les recruteurs n’auront que votre mail de remerciement, et votre photo sur votre CV, si vous êtes photogénique, pour se remémorer les instants passés avec vous.

Une attente plus ou moins longue commence. En effet les délibérations peuvent prendre plus ou moins de temps. Les recruteurs, tels les enquêteurs, puis les juges et jurés analysent les preuves récoltées tout au long de l’enquête. Votre CV est passé au peigne fin, votre lettre de motivation est analysée, puis votre entretien est décortiqué.

  Votre attitude et vos valeurs sont-elles en adéquation avec l’entreprise et le poste souhaité ?

  Quelles ont été vos réponses ?

  Quel est votre sens de la répartie ?

  Quelle est votre façon d’argumenter ?

Tous ces éléments font un tout et VOUS représentent. Vous avez mené à bien votre enquête, la balle n’est plus dans votre camp. A présent, vous devez vous armer de patience et ayez confiance en VOUS !

Néanmoins pour garder une posture professionnelle, je vous conseille d’attendre 10 jours ouvrés, et si vous n’avez reçu aucun retour dans ce laps de temps, passer un coup de téléphone à l’entreprise pour en savoir plus. N’envoyer pas de mail. Soignez direct !

Une astuce que j’aime bien donner et de ne pas hésiter à mettre une pression stratégique sur le recruteur, en disant que d’autres entreprises sont intéressées par votre candidature, et que vous attendez le retour de ce dernier pour leur répondre. C’est une stratégie souvent payante. En effet la nature humaine elle est faite de telle sorte, que vous êtes beaucoup plus séduisant quand vous êtes courtisé. Je prends toujours l’exemple du restaurant qui attire plus de clients lorsqu’il y a du monde à l’intérieur que lorsqu’il est vide. Pensez-y !

 

Nous arrivons presque au terme de notre enquête. Rendez-vous pour le jour de l’arrestation.

 

Révélez-vous !

Workattitude



Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *